CHATEAUNEUF DU PAPE DOMAINE DE LA JANASSE VIEILLES VIGNES - 2013

  • Description
  • En savoir plus
RHONE SUD - AOC - CHATEAUNEUF DU PAPE - ROUGE
VIEILLES VIGNES Situation : Cette cuvée est issue de quatre parcelles situées sur des terroirs différents qui se complètent dans l’assemblage (un terroir «sudiste» composé de galets roulés qui apporte gras et puissance ; un terroir situé sur le même lieu que Chaupin pour la fraîcheur et l’acidité ; un terroir d’argiles rouges recouvertes de galets roulés mais très tardif car situé au nord de l’appellation, qui amène de la structure et du corps; et enfin un coteau sablo-calcaire qui donne la finesse). Superficie : 6 ha. Cépages : 64% Grenache, 20% Mourvèdre, 10% Syrah, 6% divers. Années de plantation: 40% 1920, 40% 1965, 10% 1976, 10% 1993. Vignoble : Les vignes sont cultivées sans pesticide ni insecticide et la fumure est d’origine naturelle. La terre est travaillée sans désherbant pour maintenir l’aération et la souplesse du sol. Rendement : 28 hl/ha. Vinification : Éraflage à 80%. Macération pendant 28 jours avec pigeage quotidien manuel. Élevage : 75% en foudres et 25% en demi-muids (600 litres). Dégustation : La cuvée-phare du domaine, toujours au plus haut dans les classements internationaux. La robe est sombre avec des reflets pourpres. Au nez, les effluves encore discrets de fruits noirs écrasés et de garrigue ne demandent qu’à se fondre dans une matière noble et fraîche. À garder au moins dix ans avant de déguster sur un civet de lièvre à la Royale. 2013, un millésime très «Années 1980» Epargné par les aléas climatiques qui ont affecté de nombreuses régions, le millésime 2013 se caractérise par de faibles rendements et des équilibres relativement atypiques où le fruit l’emporte sur la puissance. Cette conjugaison d’un temps frais et d’un air humide a eu pour conséquences de retarder le démarrage végétatif des vignes et de provoquer une forte coulure du grenache. Les conditions météorologiques de l’été 2013 ont été bonnes, mais insuffisantes pour permettre de rattraper le retard pris au printemps. Tardif, le millésime 2013 est aussi l’un des plus faibles en quantité avec un rendement moyen sur l’appellation de 26h/ha. Les vendanges ont commencé sur la deuxième quinzaine de septembre et se sont déroulées dans d’excellentes conditions. Les fermentations alcooliques et malolactiques se sont rapidement terminées, ouvrant la voie à des vins rouges dont les équilibres rappellent ceux du milieu des années 1980, avec de belles acidités, des degrés alcooliques modérés et des grenaches sur le fruit. Les vins blancs présentent une belle fraîcheur aromatique (agrumes, fleurs blanches, fruits exotiques) et gustative. Ils sont dotés d’un très beau potentiel de garde. Source : Domaine de la Janasse